Banda Yakpa Wada 2

Fiche technique

 
  • Taille
    Largeur : 20,5 cm au plus large. 
  • Hauteur :
    35 cm.
  • Poids : 
    257 grammes.
  • Matériaux : 
    Fer forgé, fibre végétales.
  • Pays : 
    Centrafrique, Soudan du Sud, République Démocratique du Congo.
  • Peuple :
    Banda.
  • Ethnies : 
    Yakpa, Wada, Gbodo, Mbugbu.
  • Période estimée : 
    Années 1900-1920
  • Autres informations :
    Ex collection Pimont Christophe.
    Collection Mémoire-africaine.
  • Réf. littéraires : 
    Ferronnerie d’Afrique centrale,
    H. Westerdijk p 80, n° 1.

    Les couteaux de jet du sud,
    Luc Lefebvre.
    vol 2 p 84 N° 227.
    African métal implement, p 28.
    The cutting edge p 72.
    De fer et de fierté p 108.
    Beauté fatale P 162.
    Waffen aus Zentral-Afrika p 68.
    Kipinga P 113.
    Couteaux de jet ou la collection d’un peintre, groupe 9.
     
      
 

Synopsis

 

Peuples Banda, ethnies diverses 1

Les Banda sont composés de plusieurs ethnies, et sous-ethnies qui ont fui devant les expéditions esclavagistes du Wadaï.
Comme les  Langba, Yakpa, N’Gao, Togbo, N’Di, Dakpa et les Mbugbu, Ndri, Yangere, Mbanja,et d’autres encore..

Le couteau qui vous est présenté serait fabriqué par les Yakpa, Mbugbu ; il est même probable qu’ils n’en étaient pas les seuls fabricants.
Ce modèle étant attesté chez d’autres Banda notamment au Congo (RDC), je pense qu’il peut être considéré comme une évolution de transition finale des couteaux de jet.
En effet, ces exemplaires sont beaucoup moins performants que les autres et moins anciens également.
De plus, il faut considérer l’environnement boisé dans lequel les Banda, peuple des savanes herbeuses, ont été obligés de migrer.

Ces couteaux étaient de toute façon destinés à devenir des armes de frappe plutôt que de jet.

 

 

Descriptif de l'objet

 

Visuellement ce couteau est en belle harmonie, l’arme est légère est assez coupante sur la pale haute.
Les ciselures sont fines et délicates, sur une face légèrement  bombée comme il se doit.

Ce couteau Banda en forme de Z est ciselé sur la pale haute d’une tige en point avec pétales au bout et deux lignes de vagues en dessous. Presque toute la surface est ornée d’un décor linaire faisant le tour intérieur de l’arme hormis une séparation vide au centre du corps.

La poignée est parfaite, entourée d’un tressage fin; une barrette courbée est bien en place en dessous pour améliorer la prise en main.

@ll@n