Budu 7

Fiche technique

  • Taille
    Largeur de tête : 15 cm au plus large. 
  • Hauteur :
     40 cm.
  • Poids : 
    349 grammes.
  • Matériaux : 
    Fer forgé, bois.
  • Pays : 
    République Démocratique du Congo, République Centrafricaine
  • Peuple :
    Congolais.
  • Ethnies :
    Bubu
  • Période estimée : 
    Années 1900-1920
  • Autres informations :
    Intermédiaire Éric Claude.
    Collection Mémoire-africaine.
  • Réf. littéraires :
    Tribal Arms Monographs vol 1/n° 3 p 45.

Synopsis

Les Budu et  les Budu-Nyari


Les Budu se réclament les descendants d’un ancêtre éponyme appelé Bodo.
C’est lui qui serait le fondateur du groupe.
La tradition orale décrit leur généalogie de la manière suivante:
il y a eu Mombi, puis Edoo, Ngopa, Toku et enfin, Bodo.
Ce dernier eut un frère du nom de Mombi et une sœur, Nyari, génitrice des Nyari, peuple apparenté aux Budu.
Bodo aurait eu quatre fils :
Epa, Koy, Gada et Dimbisa qui fondèrent les actuelles chefferies Mahaa, Malamba, Bafwakoy, Bafwagada, Makoda, Wadimbisa (Baneta).
Les autres chefferies et secteurs du territoire de Wamba seraient ainsi nés d’autres souches.
Les interrogations sérieuses qui nous restent sont donc celles de savoir d’où descendent les ancêtres Mombi, Edoo, Ngopa, Toku et Bodo.
Spécialement Bodo lui- même, où est-ce qu’il habitait exactement? Pendant quel siècle? Et ses fils fondateurs des chefferies?
Les opinions divergent.

Une tendance croirait qu’ils seraient eux aussi d’origine soudanaise comme les autres peuples du Haut-Uele et qu’ils seraient repoussés par d’autres peuples plus forts lors des vagues migratoires du XVIe siècle jusqu’à la région de Nepoko.
Quelqu’un pense d’ailleurs qu’ils seraient d’origine ethiopienne?…il en découle une poursuite d’investigations.
Et les Budu-Nyari seraient originaires d’Afrique orientale, de la région des Grands Lacs.
Selon Moeller, l’ancêtre Bodo habitait à proximité des eaux au pied de Rwenzori, les Babudu viennent du Bunyoru.
Ils marqueraient le début de la poussée des grandes migrations bantoues qui se firent sous la poussée des Gallos.
Pour Meessen, la migration budu daterait du XVIe siècle.
Établis entre le lac Victoria et le lac Albert, ils se mettent en route marquant ainsi les premières migrations des Banyari-Mabudu et des Babira-Bakumu.


Texte de
DEGOT Léonard (à suivre dans Budu 8).

 

Descriptif de l'objet

 

Couteau de type faucille de forge Budu, influence Mangbetu.
La base haute de la soie qui traverse la poignée en bois est épaisse d’environ 6 mm.
Elle est agrémentée de deux tétons à six côtés légèrement coniques.
La lame est épaisse également sur le méplat central puis s’amenuise vers le bord de lame en formant une arête d’affutage sur tout le tour.
Elle est symétrique recto-verso.
La poignée en bois est de base cylindrique avec épaulement intérieur puis en ellipse conique vers la base de la soie.

Poignée classique sur ce genre de couteau, aussi bien chez les Budu que les Mangbetu.

@ll@n