Fur anglo égyptien 4

Fiche technique

  • Taille
    Largeur de tête : 13 cm. 
  • Hauteur :
    44 cm.
  • Poids : 
    255 grammes.
  • Matériaux : 
    Fer forgé, cuir.
  • Pays : 
    Soudan anglo égyptien.
  • Peuple :
    Tubu.
  • Ethnies : 
    Fur.
  • Période estimée : 
    Années 1880-1920.
  • Autres informations :
    Ex collection Éric Claude.
    Collection Mémoire-africaine.
  • Réf. littéraires : 
    Couteaux de jet ou la collection d’un peintre.g7.
    The African throwing knife p169 planche SP VI.

     

Synopsis

Le Soudan anglo-égyptien 4

Les couteaux de jet ont fait l’objet de nombreuses collectes in situ par des voyageurs ou résidents européens, allemands, belges, britanniques ou français entre 1860 et 1945.

Pour la Centrafrique, le Soudan et la République Démocratique du Congo, les premières collections ont été constituées et transférées en Europe dès la fin du 19ème siècle.
Lors des « premiers contacts », les armes ont prioritairement retenu l’attention des Européens.

Cette région qui resta longtemps l’une des plus mal connues d’Afrique, ultime terre inconnue, a cependant très tôt été réputée pour l’excellence des armes qui en étaient originaires.

Descriptif de l'objet

 

Ce couteau venant des Fur du Soudan est assez curieux par sa conception avec une multitude de petites lames sortant du corps central.

Cela lui donne l’allure d’une branche, avec quand même les rameaux affutés.
Le corps est simple, droit avec un côté de trois ergots en lame qui ressortent en courbe tombant vers le bas et trois autres qui montent vers le haut.
Ces ergots ont été fendus sur la largeur du corps, écartés et forgés en arrondi.

Pour les deux du haut, le corps à été lui fendu en deux et écarté également, formant la tête finale.
Le bas du corps a été aplati en flèche un peu genre Tubu avec un habillage en lanière de cuir enroulé au-dessus formant la poignée.
Le corps est ciselé de lignes brisées un peu dans tous les sens.
C’est une lame asymétrique, certainement de parade et de prestige vu sa faible hauteur et sa conception.

Ce type de lame est un exemple parfait d’un travail soudanais, il y en a parfois avec des insertions de cuivre, la plupart de ces modèles ont été obtenus au Soudan anglo-égyptien.

@ll@n