Mangbetu type 2/3 Ivoire

Fiche technique

  • Taille
    Largeur de tête : 19 cm au plus large. 
  • Hauteur :
    32 cm.
  • Poids : 
    468 grammes.
  • Matériaux : 
    Fer forgé, ivoire.
  • Pays : 
    République Démocratique du Congo.
  • Peuple :
    Congolais.
  • Ethnies : 
    Mangbetu.
  • Période estimée : 
    Années 1900-1920
  • Autres informations :
    Art Gallery J-M Desaive Belgique.
    Collection Mémoire-africaine.
  • Réf. littéraires : 
    Tribal arms monographs
    vol 1/n°3 p 34.

Synopsis

Le « Lipombo »


Le « Lipombo », la coutume de l’allongement du crâne, était un symbole de statut social parmi les classes dirigeantes Mangbetu au début du siècle.

Il a ensuite été imité par les groupes voisins et a évolué vers un idéal commun de beauté parmi les peuples du nord-est du Congo.
Selon Schildkrout et Keim, la tradition a survécu jusqu’au milieu de ce siècle, où elle a été interdite par le gouvernement belge.
Les Mangbetu avaient une apparence particulière, en partie due à leur tête allongée.
À la naissance, la tête des bébés était étroitement enveloppée d’un tissu afin de donner à leur tête un aspect profilé.
Cette pratique a commencé à disparaître dans les années 1950 avec l’arrivée d’un plus grand nombre d’Européens et l’occidentalisation.
En raison de cette apparence distinctive, il est facile de reconnaître les figures Mangbetu dans l’art africain.
La déformation crânienne a peut-être joué un rôle clé dans les sociétés égyptiennes et mayas.
La reine Néfertiti est souvent représentée avec ce qui pourrait être un crâne allongé, tout comme le roi Toutankhamon.
Les vues de profil de femmes Mangbetu à la coiffure classique sont devenues des images emblématiques et ont circulé dans de nombreux médias en Occident, qu’il s’agisse de cartes postales, de timbres-poste, de sculptures ou de couvertures de livres.
Dès la fin du XIXe siècle, les observateurs occidentaux ont été fascinés par les coiffures des femmes Mangbetu.
@ll@n

 

                                             Kazimir Ostoja ZAGOURSKI,
                                   Congo belge. Provinces orientales, Mangbetu.

Un grand merci à mon ami Pierre Loos, qui me permet de me servir de ces archives photos concernant les magnifiques clichés de Zagourski.
@ll@n

Descriptif de l'objet

 

Ce beau couteau Mangbetu est l’un de mes préférés, je le considère comme une variante du type 2.
D’abord pour sa courbure de lame beaucoup plus prononcée, qui rappelle un peu le type 1.
Et pour le dégagement en escalier de la partie arrière, juste en dessous de la première excroissance, 5 cm au-dessus de la soie (voir photo).

La lame a de très belles marques de forge dans la tradition Mangbetu.
L’arme est compacte avec une belle poignée en ivoire ciselée et poinçonnée de décors circulaires teintés en noir.
Cela rappelle certains décors soudanais.

@ll@n