Mbanja Ngbandi 2

Fiche technique

  • Taille
    Largeur de tête : 36,5 cm. 
  • Hauteur :
    46,5 cm.
  • Poids : 
    537 grammes.
  • Matériaux : 
    Fer forgé, fibres végétale.
  • Pays : 
    Afrique Centrale, République Démocratique du Congo, Zaïre, République Centrafricaine.
  • Peuple :
    Banda.
  • Ethnies : 
    Mbanja, « Mandja », Ngbandi.
  • Période estimée : 
    Années 1880-1920.
  • Autres informations :
    Ex collection d’une ancienne galerie parisienne.
    Intermédiaire K. Martinenghi.
    Collection Mémoire-africaine.
  • Réf. littéraires : 
    Les couteaux de jet du sud, Luc Lefebvre p 71.
    The cutting edge p 91.
    Beauté fatale P 157.
    Couteaux de jet ou la collection d’un peintre, groupe 11.
    Fatal Beauty p 128. 

Synopsis

Ethnicité de la région Oubangui

(Texte réalisé à l’aide des écrits et étude de Central Africa Belgian Congo Part IV, H. Burssens 1958.)

Région de l’Oubangui, ou l’on peut considérer six groupes ethniques principaux, bien distincts l’un de l’autre :

– Les Ngbandi,

– Les Ngbaka,

– Les Banda (qui comprennent entre autres les Mbanja  » Mbandja »),

– Les Ngbaka-Mabo,

– Les Furu et Bagilo,

– Les Ngombe.

On peut y ajouter un septième groupe, constituant une entité spéciale, que l’ont appellera les Gens d’Eau.
Par ce nom collectif, on désigne un ensemble de groupements divers, vivant principalement de la pêche, du commerce et de l’agriculture.

Parmi ces Gens d’Eau se rangent les soi-disant Bangala sur lesquels on a tant écrit autrefois.
On sait aujourd’hui avec certitude que, dans tout le Congo Belge, il n’existe pas un groupe ethnique portant ce nom.
De tous les peuples mentionnés, les Ngbandi, les Ngbaka, les Mbandja et les Ngombe doivent être considérés comme étant les groupes principaux.

Bien que ne constituant pas une ethnie proprement dite, le bloc formé par les Gens d’Eau peut également y être rattaché.
De toutes les ethnies de la région du Congo-Oubangui, les Ngbandi, bien que n’étant pas les plus nombreux, sont les plus importants à tous point de vue.
Ils seraient les plus fiers, les plus conscients d’eux-mêmes; leur autorité serait assez facilement admise par les autres peuplades.

Les Ngbaka sont les plus nombreux et les seuls à former un bloc homogène; ils habitent tous le même territoire.
C’est un peuple prolifique, physiquement et mentalement sain.
Les Mbandja ont plus d’un caractère en commun avec les Ngbaka, leurs cultures respectives se ressemblent parfois d’une manière frappante.
Mais à côté de ces affinités, il existe des différences plus ou moins accentuées.
Ils font partie du bloc immense des Banda, dont la plus grande partie habite l’A.E.F.

Les Ngombe et les Gens d’Eau (plutôt certains groupements parmi ces derniers) présentent également quelques affinités, bien que les premiers soient des « terriens » et les autres pour la plupart des « riverains ».
Les Ngombe seraient un peuple vigoureux et relativement peu influencé par la civilisation européenne, tandis que les Gens d’Eau ont subi cette influence plus tôt.

Descriptif de l'objet

Ce beau couteau Mbanja est ancien, le métal est forgé à l’ancienne, l’arme est assez épaisse, bombée sur la face avant et très légèrement sur l’arrière.
Selon les ethnies on le nomme, glo, bo, ndundu, dondo ou encore ondo.
Les décorations en points sur l’axe central de toute l’arme sont typiques des Mbanja avec leurs formes géométriques à chaque angle des lames.

Poignée en fibres naturelles tressées, montée en manchon presque cylindrique.
Cela donne une bonne tenue dans la main.
Belles marques de forgé sur la face arrière.

@ll@n