Sara-Daye 1

Fiche technique

  • Taille
    Largeur de tête : 19,5 cm. 
  • Hauteur :
    56 cm.
  • Poids : 
    450 grammes.
  • Matériaux : 
    Fer forgé.
  • Pays : 
    Tchad (extrême sud).
  • Peuple :
    Sara.
  • Ethnies : 
    Sara-Daye.
  • Période estimée : 
    Années 1940-1950.
  • Autres informations :
    Collection Mémoire-africaine.
  • Réf. littéraires : 
    Panga na Visu p 80.
    African arms and armour p 72.

Synopsis

Société Sara.

 

Sous le terme français de Sara sont regroupées plusieurs populations comme les Gambaye, Mbaye, Goulaye et les Madjingate.
Ils vivent à l’extrême sud du Tchad, la préfecture de Logone oriental et occidental ainsi que le moyen Chari.

Il existe de nombreux peuples et groupes associés au Sara tels les N’Gama, Nar, Daye, No et les Kaba.
Le peuple Sara est essentiellement égalitaire et ne connait pas d’autre autorité que celle du chef de famille.
Il existe un chef de terre et un chef de l’eau dans chaque village.
Ils sont en majorité animistes et vénèrent un grand nombre de forces surnaturelles.

Ils pratiquent des rites d’initiation, par exemple Yo-Ndo grâce auquel l’enfant passe à l’âge adulte après des épreuves douloureuses et parfois mortelles.

Descriptif de l'objet

Ce couteau rituel de lancement, ngéegue représente le principe féminin parmi les personnes de l’ethnie Sara Daye.
Avec un autre couteau de jet, nga-til, (mâle), le ngéegue constitue l’arme la plus vénérée des Sara Daye.

Celui-ci est assez rare car il est décoré de ciselures en tronçons de lignes brisées sur sa face bombée.
L’arrière est plat comme les armes de jet, l’excroissance est affinée par forgeage et le bout est terminé en boucle.
On a bien dit « couteau rituel » car ce couteau n’est pas affuté, c’était certainement un sceptre et un objet hiérarchique mais en aucun cas une arme.

@ll@n