Support d'arcs Somali

Fiche technique

  • Taille
    Largeur au plus large : 13,5 cm. 
  • Hauteur :
    32 cm.
  • Poids : 
    192 grammes.
  • Matériaux : 
    Bois.
  • Pays : 
    Somalie, Kenya, Éthiopie.
  • Ethnies : 
    Somali.
  • Période estimée : 
    Années 1900-1920
  • Autres informations :
    Ex collection Véronique Martellière.
    Braderie de Lille.
    Collection Mémoire-africaine.
  • Réf. littéraires : 
    Bibliothèque scientifique,
    Les peuples et civilisations d’Afrique.

Synopsis

Histoire.

L’histoire des Somalis est assez compliquée et peu connue.
Les habitants de la région étaient appelés Berbères par les Arabes et les Grecs.
Ils appelaient cette région côtière Barbara ou Bilad al-Barbar (Pays des Berbères), pays des Baribah de l’Est ou Barbaroi.
La première mention écrite d’un groupe aujourd’hui rattaché aux Somalis (les « Hawiyya ») remonte à un texte éthiopien du XIIe siècle.
Le mot « somali » apparaît au XVe siècle parmi les groupes de l’Adal et en arabe au XVIe siècle. 

Le sultanat d’Adal est un sultanat musulman de la corne de l’Afrique situé sur les territoires de Djibouti, du nord de la Somalie, du sud de l’Érythrée et de l’Éthiopie.
Il est le successeur du sultanat d’Ifat. (Son histoire est connue par une lutte armée menée par le chef religieux afar Ahmed Gragne, qui s’allie aux Ottomans contre l’État chrétien d’éthiopie.)

Selon des analyses linguistiques, des locuteurs d’une langue, qui est ensuite devenue le somali seraient constitués en groupe particulier il y a environ deux mille ans.
Ils seraient partis du Sud de l’Éthiopie actuelle et se seraient installés au Nord-Est de la péninsule.
Les auteurs et l’histoire orale s’accordent en tout cas pour dire qu’ils sont descendus le long de la côte vers le Shebéle ( » Chébéli, Shabeelle « ) durant le deuxième millénaire. 

Au cours de ces mouvements, ils s’agglutinent et assimilent les groupes qu’ils rencontrent.
Ils se seraient convertis à l’Islam à partir du XVe siècle, et massivement au XIXe siècle.
C’est de ce processus que seraient issus les actuels Somalis.

Guerriers Somali avec leurs support d’arcs.

Descriptif de l'objet

Pièce en bois léger assez épaisse (deux centimètres) un peu en forme de fer à cheval, servant de support d’arcs de l’ethnie Somali, vivant en Somalie, Kenya et Éthiopie.

Les deux pattes se resserrent à l’intérieur, pas forcément en symétrie, elles s’arrondissent pour former un épaulement extérieur.

Un des épaulements a une perforation d’entrée carrée et est mal formé à l’intérieur, peu-être pour l’accrocher pour le transport.
La partie large est pleine sur son épaisseur et possède au centre une partie cylindrique et conique inversée face à face.
Peu-être une poignée mais hélas pour l’instant, on ne connait pas le sens de maintien opérationnel de cet objet.

On distingue des facettes de sculpture sur toute la surface en lignes droites ou inclinées en parallèles recto-verso.

Objet bien conservé.

@ll@n