Cimier Yoruba "Egun" / Nigéria

Sceptre Ga’anda du Nigéria

Mémoire Africaine

Ce site que j’ai crée en 2010, «  mémoire-africaine » va vous faire découvrir les ethnies de ces peuples et pays à travers une multitude d’objets et collections diverses. Contrairement à sa première vocation, il sera axé sur les métaux, spécifiquement sur les armes, les bronzes « Africains » telle que les parures, monnaies etc… 
Tous ces objets ont, ou ont eu une raison d’être, de vivre en accompagnant leur propriétaire. Fabriqués par des artistes talentueux, par nécessité, par contrainte ou par plaisir, tel les forgerons des villages, « énigmatiques et craints », les tisserands, les sorciers… Ce site est la pour apporter des réponses diverses aux personnes qui cherchent par exemple à identifier certaines pièces, ethnies ou autres. En fait un genre de bibliothèque visuelle.
Mais ce n’est pas tout, le dialogue est ouvert entre collectionneurs ou amateurs, experts, consultants ou néophytes. Ne dit on pas que la connaissance enrichi sont être!
Bon voyage dans mémoire-africaine ou j’espère vous passerez un bon moment et ou vous saurez rester humble devant un continent aussi magnifique et mystérieux.
Le site, et c’est une nouveauté sera également traduit en anglais.
N’hésitez pas a nous contacter, pour tout renseignement dans Contact.
Que ce soit pour identifier, acquérir ou vendre.

Bien amicalement @ll@n.

@ll@n Ridel

Je dirait d’abord et toujours que je suis un passionné plus ou moins curieux de tout…
J’ai toujours été fasciné par l’Afrique…
J’aimais déjà l’Afrique depuis tout petit, quand je collectionnais les photos d’animaux et que mon père s’évertuait à les jeter à la poubelle en disant que cela ne servait à rien.
Je rêvais de devenir vétérinaire en Afrique! Maintenant je suis un peu plus grand;
Après plusieurs types de collections, comme les timbres, les bandes dessinées, les voitures, ensuite les voyages sur le grand continent, je me suis penché sur l’art tribal africain!
Anciennement nommé l’art nègre « façon péjorative d’inférioriser l’art africain », maintenant reconnu et c’est bien! Je me situerai en trois mots, Amoureux des formes.
Je préfère les galbes aux formes droites, une certaine tendresse dans les formes arrondis.
Une certaine douceur au touché et une certaine profondeur en visuel…
Je ne suis pas un expert, d’ailleurs je n’aime pas ce mot, je préfère consultant!
Je ne suis pas un professionnel, mais un amateur  «  Un peu averti certes! ».
Je suis passionné et j’essais de partager ma passion avec ceux qui ont la même, ceci n’empêche pas les autres de regarder, de découvrir et de devenir passionnés.
L’art de la matière et la plus grande de toutes les imaginations.
Elle peu être douce, tendre, toute en volupté, comme une maternité, une calebasse, une arme bien polie.
Ou brute, dangereuse, acérée comme un couteau de jet.
L’imagination est personnelle et sans interdit.
C’est l’imagination et la mémoire des hommes et des femmes qui à fait naître ces objets, entretenant nos passions, nos recherches et notre compréhension.

Ref: Photos Claudette H.D.

Sceptre Ga’anda du Nigéria