Fur anglo égyptien 3

Fiche technique

  • Taille
    Largeur de tête : 13 cm. 
  • Hauteur :
    40,5 cm.
  • Poids : 
    225 grammes.
  • Matériaux : 
    Fer forgé, fibres.
  • Pays : 
    Soudan anglo égyptien.
  • Peuple :
    Tubu.
  • Ethnies : 
    Fur.
  • Période estimée : 
    Années 1890-1920.
  • Autres informations :
    Ex collection J.Yves Couet.
    Collection Mémoire-africaine.
  • Réf. littéraires : 
    Couteaux de jet ou la collection d’un peintre.g7.
    The African throwing knife p169 planche SP VI.

Synopsis

Le Soudan anglo-égyptien 3


Bien sûr, l’Égypte ne l’entendait plus ainsi, et l’une de ses revendications principales est soi-disant « l’unité de la vallée du Nil » .

Si l’Angleterre concédait l’évacuation totale du territoire égyptien, y compris les rives du canal de Suez et la presqu’île du Sinaï mais qu’elle continuât d’occuper la haute vallée du Nil, ne serait-ce pas un moyen de pression économique et militaire, susceptible de rendre précaire la liberté reconquise ?

Les Égyptiens prétendent donc que le Soudan est juridiquement une annexe de l’Égypte, que la vallée du Nil forme un tout économique.
Ces arguments ne purent convaincre l’Angleterre qui eut tout intérêt à faire la sourde oreille.
Si l’Angleterre rétablit, en 1899, la souveraineté du Khédive sur le Soudan, elle lui donna pour limite ses propres droits.

La reconquête a peut-être couté plus cher à l’Égypte qu’à l’Angleterre, mais elle n’aurait pas été possible sans le concours technique et militaire de cette dernière.
Quant à la participation égyptienne dans l’administration, elle s’est révélée si désastreuse qu’il a fallu la supprimer.

Les progrès réalisés par le peuple soudanais, et dont l’Égypte n’a pas été sans bénéficier, sont donc au premier chef le fait de l’Angleterre.
Or celle-ci n’exigeait pas d’en monopoliser le profit, mais entendait s’en prévaloir pour donner aux Soudanais la libre disposition d’eux-mêmes.

Décider de leur statut sans les consulter serait faillir aux devoirs d’une nation protectrice.
Quelle que soit juridiquement la validité actuelle des traités de 1899 et de 1936, validité reconnue par sept votants sur dix au conseil des Nations-Unies, la position des Anglais apparait plus logique que celle des Égyptiens.

Descriptif de l'objet

 

Ce couteau sceptre est aussi atypique que les autres, composé d’un corps avec cinq « ergots ou lames » et une pointe sommitale.
Les décorations ciselées sont identiques sur les deux faces, composées de croix, de lignes brisées et de petits cercles.

Il reste une partie en fibres habillant la poignée, mais il manque la peau de reptile censée recouvrir le tout.
Le bas du corps, se termine par une forme ronde en galette.

@ll@n