Mangbetu type 2/1 Ivoire

Fiche technique

  • Taille
    Largeur de tête : 17,5 cm au plus large. 
  • Hauteur :
     32 cm.
  • Poids : 
    447 grammes.
  • Matériaux : Fer forgé, ivoire.
  • Pays : 
    République Démocratique du Congo.
  • Peuple :
    Congolais.
  • Ethnies : 
    Mangbetu.
  • Période estimée : 
    Années 1900-1920
  • Autres informations :
    Art galerie J-M Desaive Belgique.
    Collection Mémoire-africaine.
  • Réf. littéraires : 
    Tribal arms monographs vol 1/n°3 p34.

1

Synopsis

Dolichocéphalie volontaire Mangbetu Budu

Le chef-d’œuvre de l’art mangbetu est le Mangbetu lui-même, une des plus belles races de l’Afrique centrale.
Les femmes sont à juste titre célèbres : la photographie a immortalisé le profil à tête étirée qu’on pourrait croire hérité des filles du pharaon Aménophis IV ;
ce profil terminé par un épanouissement de fibres en forme de cercle, piqué d’os de singe.
Le crâne est donc allongé.
Cette dolichocéphalie est artificielle et voulue, obtenue par la compression de la tête des nouveau-nés.
Le crâne est enserré par un réseau de cordelettes, depuis la naissance jusqu’à ce que l’enfant soit capable de s’asseoir seul.
L’opération tend la peau du front, bridant légèrement les yeux.
On assure que le traitement, qui n’est pas toujours réussi, n’exerce aucune influence sur le comportement intellectuel.
Sa raison unique est esthétique : une tête parfaitement allongée est une œuvre d’art.   
Cette coutume des Mangbetu a influencé les peuples voisins, Ma-Budu, Azandé du sud et autres.
L’allongement des crânes est pratiquement abandonné de nos jours.

                                         Femme Mangbetu (Mombouttous).

                                         Mérytaton fille d’Aménophis (Egypte)

Descriptif de l'objet

 


Ce couteau Mangbetu est classique du type 2, avec en prime des décors en poinçonnages, sur la partie existante de l’arête centrale de la lame ainsi que sur la base de la soie.
La lame est très rigide et agressive avec deux belles perforations sur la partie basse de la lame.
La poignée de 9,5 cm est en ivoire sculptée d’épaulements superposés, cylindriques, coniques ou coniques inversés

Arme de prestige, assez lourde avec une belle poignée en ivoire très patinée.
Deux ergots à facettes sur le dos et une en sortie sur l’angle bas de la lame.

@ll@n