Momvu 3

Fiche technique

  • Taille
    Largeur de tête : 17,5 cm au plus large. 
  • Hauteur :
     38 cm.
  • Poids : 
    395 grammes.
  • Matériaux : 
    Fer forgé, bois.
  • Pays : 
    République Démocratique du Congo.
  • Peuple :
    Congolais.
  • Ethnies : 
    Momvu.
  • Période estimée : 
    Années 1880-1910
  • Autres informations :
    Ancienne collection Grimonprez.
    Belgique.
    Collection Mémoire-africaine.
  • Réf. littéraires : 
    Afrikanische waffen p 74..
    Fatal Beauty  p 210.
    De fer et de fierté p 126/127.
     

Synopsis

Les Momvu, Mamvu. 1


Grand nombre d’auteurs croient que les Mamvu, les Mangbutu, les Lese et les Mvuba formaient jadis un seul peuple, désigné par le nom collectif de Mamvu.
Les hypothèses divergent quant à la classification des peuples mamvu.
Voici quelques unes: Schebesta et Van den Kerken soutiennent que les Mamvu appartiennent au groupe des soudanais-nilotiques.
Costermans a un avis contraire.
Hoefler les classe parmi les Bantous.
Stuhlmann pense que les Mamvu formeraient un “Mischovolk” de pygmées et de nilotiques.
David les considère comme des pygmées mbuti de plus grande stature, soit Momfu et Bambuba.
A. de Calonne-Beaufaict dit carrément que les Hottentots et les Bushmen sont des descendants du groupe Mamvu Mangbutu.
Des liens de parenté existeraient encore entre les Mamvu et les Biri en Afrique équatoriale française, les Azande, les Moru, les Bari et les Avokaya.
Certains parlent même d’un grand groupe de peuples appelé Mamvu-Mangbetu-Lese-Mvuba.
Questions: d’où viennent-ils ? De quels ancêtres descendent-ils ? Les opinions divergent, on le voit…

(Suite Momvu 4)

                               Couteau Momvu avec poignée anthropomorphe.
                               Coll. Inconne.

Descriptif de l'objet

 

Ce couteau est classé généralement en type faucille, je préfère le classer dans les couteaux discoïdes asymétriques, car c’est plus un couperet voire un hachoir qu’un couteau faucille.

L’épaulement supérieur sous la lame est entouré d’une bande de fer qui descend de 2 cm sous l’épaulement.
Le bas du manche est sculpté de 3 épaisseurs en boudin, et le bout se termine de forme conique avec 6 facettes délicates sur l’arête du pourtour.
Très belle patine légèrement satinée.

La lame est puissante et affutée sur tout le tour, la masse de métal est plus épaisse en suivant l’axe du décor recto-verso.
Un décor différent de chaque côté est exécuté avec minutie et dextérité.

Tous les points composant les dessins sont pratiquement de la même grandeur et profondeur, ce qui donne une parfaite harmonie de justesse.

D’un côté on dirait une créature mythologique et de l’autre une espèce de plante grimpante.

La lame perforée de 2 trous n’est pas sans ressembler à la tête d’un hippopotame.
C’est un couteau pas très grand et d’une belle qualité, certainement une arme de prestige.

@ll@n