Momvu 4

Fiche technique

  • Taille
    Largeur de tête : 20 cm au plus large. 
  • Hauteur :
     49 cm.
  • Poids : 
    488 grammes.
  • Matériaux : 
    Fer, bois, cuivre et fil de fer.
  • Pays : 
    République Démocratique du Congo.
  • Peuple :
    Momvu.
  • Ethnies : 
    Momvu, Budu, Baali..
  • Période estimée : 
    Années 1930-1950
  • Autres informations :
    Ex collection R. Metzer..
    Collection Mémoire-africaine.
  • Réf. littéraires : 
    Afrikanische waffen p 74.
    Beauté fatale p 76 et 192.
    Panga na visu p 154.


Synopsis

Polémique

Il existe une tendance à les localiser plus à l’ouest de la zone qu’ils occupent actuellement.
Stanley disait avoir rencontré des Mamvu entre les chutes Panga et le Ngayo.
Stuhlmann place leur berceau dans la partie nord-ouest de la forêt équatoriale congolaise.
Quant à Schebesta, les traditions mamvu se localiseraient dans la région de Dungu, d’où viendraient les Logo.
Selon A. de Calonne-Beaufaict, au XVIe siècle les Mamvu se situaient dans la crête Tchad-Mbomu et, à la fin de la période néolithique, sous la pression des peuples du Soudan central, ils se dirigèrent du Tchad-Mbomu vers Semio, puis vers Amadi à la Haute-Nava jusqu’au Rwenzori.
Pendant l’exode, ils abandonnèrent des frères qui s’assimilaient aux envahisseurs soudanais.
Ce groupe se retrouve dans les groupes azandéisés des Biri, des Apambia et des Kare.
Côté ouest, des populations d’origine ouest-africaine se mélangèrent à eux engendrèrent ainsi les groupes de Makere.
Les vagues successives auraient repoussé les Mamvu dans les régions granitiques du Bomokandi.
Dépourvus d’organisation politique et militaire, les Mamvu n’étaient pas à même de tenir tête aux conquérants Mayogo, Bote, Mangbele, Bangba, Azande et Mangbetu.
Ils furent ainsi successivement soumis à la domination de chacun de ces envahisseurs qui se disputaient la suprématie.

A l’arrivée des Européens les Mamvu partirent de leurs villages pour se cacher dans la brousse car ils ne voulaient pas travailler pour les colonisateurs.

Degot Léonard Manziga Alukunio dans OMASOMBO TShONDA, Jean (dir.), République démocratique du Congo. Haut-Uele.

Trésor touristique. Séries « Monographies des provinces de la RD Congo », vol. 2. Bruxelles-

Tervuren : Le Cri-MRAC, 2011, 440 p

                                                  Archives Frobenius-Institut.

Descriptif de l'objet

Couteau discoïde asymétrique de type Momvu, certainement copié par une ethnie voisine, comme les Baali, Budu ou autre.

Je pense qu’elle est découpée dans une feuille de tôle d’importation et martelée à chaud avec la formation de la nervure centrale.

Cette nervure de renfort part de la soie jusqu’au trou, au centre de la tête discoïdale.

La lame est bien rigide et l’ergot dorsal est très pointu.

La longue poignée en bois est habillée en haut sur l’épaulement cylindrique et sur la partie centrale plus fine de feuilles de cuivre enroulées et serties.

La partie basse tronconique galbée en rétrécissement et recouverte de fil de fer épais à la façon ressort.

Arme compacte de fabrication plus récente.
(Sur la photo ci-dessous à droite l’habillage est en fils de cuivre).

@ll@n

                 Modèle similaire 1930-40 et modèle plus ancien forgé 1880-1900